NAV CANADA

NAVCANstrips et NAVCANsuite à des emplacements partout au Canada

NAVCANstrips, anciennement appelé le Système d’affichage amélioré (EXCDS), est un système de coordination tour, terminale, aéroportuaire, et en route en temps réel qui permet aux contrôleurs de gérer les données de vol en format électronique en ligne à l’aide d’un écran tactile plutôt que de fiches de progression de vol en papier.

En exploitation au Canada depuis 1998, NAVCANstrips est maintenant utilisé à plus de 80 emplacements au Canada et à l’étranger pour la coordination tour, terminale, aéroportuaire et en route. Ce total comprend l’ensemble des 42 tours de contrôle au Canada. NAVCANstrips a été adapté pour une variété d’environnements terminaux et aéroportuaires dans l’ensemble du SNA canadien, allant des grands aéroports internationaux aux petits aménagements qui fournissent des services consultatifs. Les fiches électroniques de progression de vol sont aussi utilisées par les unités de dégivrage et de gestion des aires de trafic de l’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto.

Dans son adaptation la plus courante au Canada, NAVCANstrips est un composant entièrement intégré de NAVCANsuite, une gamme de produits d’automatisation des tours qui offre un accès rapide et fiable à des renseignements ATC tour, d’aéroport et terminal. NAVCANsuite comprend un poste de travail de contrôleur intégré pouvant compter jusqu’à quatre écrans tactiles qui fournissent un ensemble modulaire de produits de gestion de la circulation aérienne NAVCANatm. D’autres emplacements de NAV CANADA utilisent également les produits NAVCANsuite, dont les centres de contrôle régional, les stations d’information de vol et les centres d’information de vol.


NAVCANtrac à sept centres de contrôle régional au Canada

Déployé dans les sept centres de contrôle régional (ACC) du pays (Vancouver, Edmonton, Winnipeg, Montréal, Moncton, Toronto et Gander) depuis décembre 2009, NAVCANtrac automatise le suivi des profils de vol et étend la prédiction des conflits et la détection des conflits dans l’espace aérien aux procédures. Il traite et achemine les données de vol à d’autres systèmes de la Société et du monde entier; et favorise la prise de décisions en collaboration dans la planification de vol, ce qui permet aux exploitants d’emprunter plus souvent des routes préférentielles.

NAVCANtrac simplifie aussi le processus de gestion des vols pour les contrôleurs et d’autres membres du personnel d’exploitation en mettant automatiquement à jour l’information de vol provenant des autres centres, en calculant des estimations de vol et en traitant les plans de vol.

L’élimination de nombreux processus manuels, dont le transfert verbal d’un aéronef d’un secteur à un autre, améliore la sécurité en allouant aux contrôleurs plus de temps pour surveiller l’espacement.

En 2014, une fonction de détection de conflit à moyen terme (MTCD) a été mise en œuvre dans les systèmes NAVCANtrac du Canada, permettant ainsi aux contrôleurs de la circulation aérienne de voir les trajectoires de vol projetées et d’avoir deux longueurs d’avance sur les situations de conflit potentielles. Avec la MTCD, les contrôleurs peuvent faire des sondages d’essai sur les changements de route ou d’altitude demandés par un pilote et sur les résolutions que le contrôleur planifie pour s’assurer que les autorisations accordées sont exemptes de conflits.

Récemment, une autre fonction progressivement mise en œuvre en même temps que le NAVCANtrac est les communications contrôleur-pilote par liaison de données (CPDLC), qui permettent l’échange de communications entre les pilotes et les contrôleurs. Les CPDLC allègent l’encombrement des fréquences en réduisant les communications vocales, haussent la sécurité et l’efficacité par le recours à des messages normalisés et atténuent le risque d’erreur de relecture et de réécoute.

|  PRÉCÉDENT