NATS (R.-U.)

 

CCDS-R au centre de contrôle de la circulation aérienne de Swanwick

En 2008, les NATS ont décidé d’utiliser un système mis au point par NAVCANatm pour assurer le suivi des données de vol critiques au centre de contrôle de la circulation aérienne de Swanwick. Le centre de Swanwick contrôle 200 000 milles carrés d’espace aérien au-dessus de l’Angleterre et de Wales et gère quelque deux millions de vols par année.

Le remplacement du système de distribution des indicatifs d’appel codés (CCDS-R) relie le code « squawk » transmis par un aéronef à son plan de vol déposé, permettant aux contrôleurs d’identifier plus aisément un aéronef sur leur affichage. La technologie robuste permet le traitement en temps réel de jusqu’à 78 interfaces, aidant ainsi les contrôleurs à assurer le suivi des données de vol essentielles.

Le contrat intégral comprenait le développement du logiciel, l’installation, la formation et l’entretien matériel et logiciel continu.

 

CPDLC au centre de contrôle régional océanique de Prestwick

En 2001, les NATS se sont appuyés sur l’expertise et la technologie de données de NAVCANatm pour mettre au point un poste de travail de communications contrôleur-pilote par liaison de données (CPDLC). Ce projet a permis le lancement opportun des CPDLC dans la partie est de l’espace aérien océanique de l’Atlantique Nord.

Les anciens postes de travail ont été mis hors service au moment du lancement du SAATS, qui intégrait les capacités des CPDLC.

 

GAATS+ au centre de contrôle régional océanique de Prestwick

En novembre 2014, notre Système automatisé du contrôle de la circulation aérienne de Gander Plus (GAATS+) a été mis en service au centre de contrôle des NATS à Prestwick, en Écosse. Depuis 2006, le centre de Prestwick utilisait une version du GAATS, appelée SAATS, mais c’était la première fois que les contrôleurs océaniques de Gander et de Prestwick utilisaient la même version du système de traitement des données de vol océanique, qui comprend le traitement automatisé des données météorologiques, les capacités de prédiction des conflits et les fiches électroniques de progression de vol. Le GAATS+ comprend aussi des technologies de liaison de données modernes pour la transmission des autorisations océaniques, les comptes rendus de position automatiques et les communications contrôleur-pilote.

À présent que les contrôleurs des deux côtés de l’Atlantique utilisent le même système de gestion de la circulation aérienne, ils peuvent se transmettre de part et d’autre des messages avec un niveau élevé d’automatisation, ce qui améliore la coordination entre les centres. Les contrôleurs et les clients pourront ainsi bénéficier d’une fonctionnalité améliorée et d’une meilleure normalisation aux deux centres de contrôle océanique.

 

NAVCANstrips à 11 tours principales d’aéroport

NAVCANstrips, notre solution de fiches électroniques de données de vol, est installé dans onze tours principales au Royaume-Uni, notamment dans trois aéroports principaux à Londres (Heathrow, Gatwick et Stansted), dans trois tours en Écosse et dans cinq tours régionales. NAVCANstrips permet aux contrôleurs de gérer les données de vol en ligne, ce qui élimine le recours aux fiches de progression de vol sur papier et leur fournit un accès immédiat à des renseignements clés.

Depuis son installation, les activités de gestion et d’utilisation de l’espace aérien et de la capacité aéroportuaire à ces emplacements NATS se sont améliorées. NAVCANstrip automatise les transactions de données de vol et peut être configuré pour produire des statistiques sur la gestion du débit et d’autres renseignements.

Cette adaptation de NAVCANstrips est entièrement interfacée au système de traitement des plans de vol initiaux (IFPS) et à d’autres systèmes de gestion du débit hébergés à l’unité centrale de gestion des courants de trafic (CFMU) à Bruxelles. Elle est également reliée au système de gestion des portes d’embarquement (SMS) de BAA et au système national de l’espace aérien des NATS, et elle procède à des autorisations de départ (DCL) avec les équipages.